Renégocier son prêt immobilier : comment ça marche ?

Renégocier son prêt immobilier : comment ça marche ?

En France, les taux d’emprunt immobilier sont en perpétuelle variation d’une année à une autre. Lorsqu’ils sont en baisse, renégocier son prêt immobilier peut être la meilleure alternative pour faire des économies considérables. Cependant, pour réussir une telle opération, il est important de savoir quand et comment procéder. C’est pourquoi, nous avons décidé de faire le point dans cet article.

Concrètement, c’est quoi renégocier son crédit immobilier ?

De façon classique, renégocier son prêt est une démarche induite par un emprunteur auprès de son établissement financier. Ceci dans le but de réduire ses mensualités ou son temps de remboursement. En effet, il s’agit d’une opération légale qui s’effectue lorsque le taux d’emprunt pratiqué pendant la période de renégociation est considérablement plus bas que celui appliqué lors de votre prêt.

Par exemple, si votre contrat mentionne un taux à 2.60 % sur une période de remboursement de 20 ans et que maintenant, le taux d’emprunt moyen sur la même période est de 1.70 %, il est peut-être judicieux d’effectuer une renégociation pour bénéficier de cette nouvelle tendance. Cependant, pas n’importe comment !

Quelles sont les conditions à remplir pour effectuer une renégociation ?

Contrairement à ce que pense beaucoup de personnes, la renégociation ne peut pas se faire à tout moment. En effet, trois conditions préalables doivent être remplies pour être éligible à une renégociation.

  • Comme première condition, vous devez automatiquement être dans la première moite du remboursement de votre dette. Si par exemple, votre prêt porte sur 15 ans, renégocier son prêt n’est possible que dans les 7 premières années.
  • Ensuite, la deuxième condition est que la différence du taux d’emprunt entre les deux périodes soit au moins 0.7 %.
  • Et enfin, le capital restant dû doit dépasser ou être égal à 70.000 euros.

Remarque : même en remplissant ses trois conditions, renégocier votre prêt ne vous sera pas forcément bénéfique. C’est pourquoi, il est préférable de vous faire accompagner par un expert pour calculer toutes les éventualités et vous donner le meilleur conseil.

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Avant de commencer, sachez qu’une renégociation vous permettra soit de rembourser moins par mois sur la même période, ou alors, de garder le même taux et de réduire l’échéance. Peu importe l’option que vous aurez choisie, voici la constitution du dossier à fournir à votre établissement financier.

  • Vos pièces d’identification ;
  • Vos derniers avis d’imposition ;
  • Les trois derniers bulletins de paye ;
  • Vos derniers relevés bancaires ;
  • L’échéancier de votre crédit en cours ;
  • Les justificatifs de vos investissements ou de votre épargne.

Le dossier doit être déposé auprès de votre établissement en respectant un préavis d’un ou de deux mois.

Remarque : si la réponse de votre banque est négative ou si l’offre n’est pas satisfaisante, vous pouvez également aller vers la concurrence pour un rachat de crédit.

Quelques conseils pour réussir sa renégociation

  • Plus la renégociation s’effectuer dans les premières années de votre remboursement, mieux vous en tirez profit.
  • Après avoir renégocié votre prêt immobilier, pensez également à renégocier votre assurance emprunteur.
  • Vous devez toujours comparer l’offre de nombreux établissements de prêt afin de choisir la plus rentable.
  • Dans la plupart des cas, un professionnel est indispensable.
Renégocier son prêt immobilier : comment ça marche ?
4.9 (98%) 32 votes