poussée dentaire : comment l’apaiser

poussée dentaire
Table des matières

Les poussées dentaires sont une étape importante dans le développement de votre enfant. Elles se produisent lorsque les dents de lait commencent à être remplacées par les dents permanentes. Les poussées dentaires peuvent être très inconfortables pour votre enfant et il est important de savoir comment les soulager. Heureusement, il existe plusieurs façons de soulager la douleur et l’inconfort associés aux poussées dentaires.

La poussée dentaire, c’est quoi ?

La poussée dentaire est une phase de la croissance dentaire des enfants, caractérisée par la poussée de nouvelles dents. Cette poussée se produit généralement entre 6 et 24 mois, bien que certains enfants puissent l’expérimenter plus tôt ou plus tard. La poussée dentaire peut être accompagnée de symptômes tels que la douleur, la sensibilité, l’inflammation, la rougeur et le gonflement des gencives. Heureusement, il existe des moyens de soulager la douleur et l’inconfort associés à la poussée dentaire.

poussée dentaire

En savoir plus  Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar : les ventes de billets dépassent les 2,45 millions, il en reste 500 000

Poussée dentaire : comment l’apaiser ?

Les poussées dentaires sont une étape importante dans la croissance et le développement des dents de bébé. Les premières dents de bébé, appelées dents de lait, commencent à pousser vers l’âge de six mois. Les deuxièmes molaires, les dents du back, commencent à pousser entre l’âge de un an et demi et trois ans. Les canines, les dents pointues situées à l’avant de la bouche, commencent à pousser entre l’âge de 16 mois et trois ans. Les incisives, les dents situées à l’avant de la bouche, commencent à pousser entre l’âge de 18 mois et trois ans.

La plupart des enfants ont toutes leurs dents de lait avant l’âge de trois ans. La poussée dentaire est généralement accompagnée de symptômes tels que des douleurs, des irritations et des rougeurs gingivales. Heureusement, il existe plusieurs façons de soulager la douleur et l’inconfort associés aux poussées dentaires.

L’un des meilleurs moyens de soulager la douleur causée par une poussée dentaire est de se rincer la bouche avec une solution saline. Il suffit de mélanger une cuillère à café de sel dans un verre d’eau tiède et de se rincer la bouche avec cette solution pendant environ 30 secondes. Le sel aidera à réduire l’inflammation et la douleur associées aux poussées dentaires.

Les anneaux dentaires en gel ou en silicone peuvent également être utilisés pour soulager la douleur associée aux poussées dentaires. Ces anneaux peuvent être placés sur les doigts et massés doucement sur les gencives sensibles. Les anneaux agissent comme un coussinet pour protéger les gencives contre les irritations causées par les dents qui poussent.

Les bains de bouche au menthol ou au thym sont également efficaces pour soulager la douleur associée aux poussées dentaires. Il suffit de mélanger une cuillère à café de menthe poivrée ou de thym dans un verre d’eau chaude et de se rincer la bouche avec cette solution pendant environ 30 secondes. Le menthol ou le thym aide à réduire l’inflammation et la douleur associées aux poussées dentaires.

Enfin, il existe plusieurs médicaments over-the-counter qui peuvent être utilisés pour soulager la douleur associée aux poussées dentaires. Les analgésiques tels que l’ibuprofène ou le paracétamol sont souvent efficaces pour soulager la douleur liée aux poussées dentaires. Il est important de suivre les instructions figurant sur l’emballage du médicament avant de l’utiliser et de ne pas dépasser la dose recommandée.

poussée dentaire

En savoir plus  Crédit d’impôt modernisation du recouvrement (CIMR) : c’est quoi ?

Les symptômes de la poussée dentaire

La poussée dentaire est une phase de la croissance des dents de lait où les dents poussent et se développent. Les symptômes de la poussée dentaire sont généralement la douleur et l’inflammation autour des dents. La poussée dentaire est due à la croissance des os et des tissus mous qui entourent les dents. Les dents de lait deviennent plus grandes et plus fortes, ce qui peut provoquer des douleurs. Heureusement, il existe plusieurs façons de soulager la douleur et l’inflammation associées à la poussée dentaire. La première étape est de comprendre les symptômes de la poussée dentaire afin de pouvoir les traiter efficacement. Les symptômes courants de la poussée dentaire comprennent:

  • La douleur est le symptôme le plus courant de la poussée dentaire. La douleur peut être aiguë ou chronique, et elle peut être accompagnée d’une sensation de picotement ou de brûlure. La douleur peut être constante ou intermittente paroxystique. La douleur peut également irradier vers les oreilles, le visage ou le cou. L’inflammation est un autre symptôme courant de la poussée dentaire.
  • L’inflammation peut se manifester sous forme de gonflement, de rougeur ou de chaleur autour des dents. Les dents peuvent également être sensible au toucher ou à la température.
  • La sensibilité est un autre symptôme courant de la poussée dentaire. Les dents peuvent être sensibles au toucher, à la pression, à la température ou au brossage. Les dents peuvent également être plus sensibles aux aliments acides, aux aliments sucrés ou aux boissons chaudes ou froides.
  • Le gonflement est un autre symptôme courant de la poussée dentaire. Le gonflement peut se manifester sous forme de rougeur, de chaleur ou de gonflement autour des dents. Le gonflement peut également se manifester sous forme de douleur ou de sensibilité accrues.
  • La rougeur est un autre symptôme courant de la poussée dentaire. La rougeur peut se manifester sous forme de gonflement, de chaleur ou de rougeur autour des dents. La rougeur peut également se manifester sous forme de sensibilité accrue ou de douleur.
  • La chaleur est un autre symptôme courant de la poussée dentaire. La chaleur peut se manifester sous forme de gonflement, de rougeur ou de chaleur autour des dents. La chaleur peut également se manifester sous forme d’une sensation de brûlure ou de picotement.
  • L’irritation est un autre symptôme courant de la poussée dentaire. L’irritation se manifeste généralement sous forme d’une sensation de picotement ou de brûlure autour des dents.

 

Les causes de la poussée dentaire

La poussée dentaire est un processus normal au cours duquel les dents de lait sont remplacées par les dents permanentes. Cela se produit généralement entre 6 et 12 ans, bien que les premières dents de lait puissent commencer à tomber plus tôt. La poussée dentaire peut être une période difficile pour les enfants, car elle peut être accompagnée de douleur et de gonflement.

Heureusement, il existe des moyens de soulager la douleur et de réduire le gonflement. Les causes de la poussée dentaire La poussée dentaire est provoquée par la croissance des os et des dents. Les dents de lait sont remplacées par les dents permanentes en raison de la croissance des os du visage. Les nouvelles dents poussent généralement derrière les dents de lait, ce qui peut provoquer une certaine douleur et inconfort. Les dents permanentes ont également tendance à être plus larges que les dents de lait, ce qui peut provoquer un sentiment de serrement ou de pression. Le processus de poussée dentaire peut prendre plusieurs années et ne se produit généralement pas tout à coup.

Symptômes de la poussée dentaire La poussée dentaire peut provoquer une douleur intense et une sensibilité accrue aux aliments chauds ou froids. Les enfants peuvent également ressentir une certaine douleur lorsqu’ils mâchent ou qu’ils mettent une pression sur leurs dents. La douleur peut être continue ou intermittent et peut être accompagnée de gonflement des joues, des lèvres ou du visage. Les symptômes de la poussée dentaire peuvent varier d’un enfant à l’autre et certains enfants n’auront aucun symptôme du tout. Traitement de la poussée dentaire La plupart des enfants n’ont pas besoin de traitement pour soulager la douleur associée à la poussée dentaire.

Cependant, certains enfants peuvent avoir besoin d’analgésiques ou d’antibiotiques pour contrôler la douleur et prévenir une infection. Si votre enfant a besoin de traitement, votre dentiste ou votre médecin vous le prescrira. Prévention de la poussée dentaire Il n’existe aucun moyen de prévenir la poussée dentaire, car c’est un processus normal de croissance et de développement. Cependant, vous pouvez prendre quelques mesures pour soulager la douleur et le gonflement associés à la poussée dentaire :

  • Donner à votre enfant des analgésiques over-the-counter tels que l’acétaminophène ou l’ibuprofène pour soulager la douleur.
  • Appliquer une compresse chaude ou froide sur les joues pour réduire le gonflement.
  • Faire boire beaucoup à votre enfant pour maintenir sa bouche hydrated.
  • Encourager votre enfant à manger des aliments mous et éviter les aliments qui exercent une pression sur les dents.
  • Limiter le temps passé par votre enfant à sucer son doigt ou à mâcher des objets tels que des stylos ou des crayons.

Comment apaiser une poussée dentaire ?

Les poussées dentaires sont un processus normal de croissance et de développement chez les enfants. Elles se produisent lorsque les dents de lait commencent à être remplacées par les dents permanentes. Les poussées dentaires peuvent être accompagnées de douleurs et de gonflement des gencives. Heureusement, il existe des moyens de soulager la douleur et l’inconfort associés aux poussées dentaires.

Les poussées dentaires se produisent généralement entre 6 et 24 mois, mais elles peuvent se poursuivre jusqu’à ce que toutes les dents permanentes soient en place, vers l’âge de 3 ans. La première dent permanente à percer est généralement la molaire du bas, suivie de près par les molaires du haut. Les incisives centrales et latérales sont les dernières dents permanentes à sortir.

Les symptômes courants des poussées dentaires comprennent la douleur et le gonflement des gencives, la sensibilité accrue aux aliments chauds ou froids, et une irritation générale de la bouche. Les bébés et les jeunes enfants peuvent également avoir du mal à dormir et à manger.

Il n’y a pas de traitement spécifique pour les poussées dentaires, mais il existe des moyens de soulager la douleur et l’inconfort. L’un des meilleurs moyens de soulager la douleur est d’utiliser un anesthésique local, comme le gel dentaire ou la pommade anesthésique. Il est important de suivre les instructions du fabricant sur la façon d’appliquer ces produits. Les bains de bouche antiseptiques peuvent également aider à réduire l’inflammation des gencives.

Les analgésiques tels que l’ibuprofène ou le paracétamol peuvent également être utilisés pour soulager la douleur associée aux poussées dentaires. Il est important de suivre les instructions du fabricant sur la façon d’utiliser ces médicaments. Les bains chauds peuvent également aider à réduire l’inflammation et la douleur des gencives.

Si votre enfant a de la fièvre ou semble malade, consultez votre pédiatre ou votre médecin traitant avant d’utiliser un quelconque traitement à domicile.

Les poussées dentaires chez les bébés et les enfants peuvent être apaisées en offrant à l’enfant une gomme à mâcher ou en lui donnant un bain chaud. La poussée dentaire est une étape normale du développement de l’enfant et ne doit pas être source de stress.